Saturday, September 23, 2017

Lettre à la reine victoria

L’extrait de texte « LETTER TO QUEEN VICTORIA 1839 » a été [paru] publié dans « The Chinese repository vol VIII »  février 1940 par China : Printed for the proprietors p497-503. C’est une lettre écrite par un fonctionnaire de haut rang nommé Lin Zexu s’adressant à la reine d’Angleterre. Il écrit à la reine pour que le commerce de l’Opium cesse en Chine car il cause de grands dégâts sur les habitants.

Dès la première phrase du texte nous avons quelques éloges sur le souverain. Après cette brève introduction, on passe directement au sujet de la raison de rédaction de cette lettre. L’insertion de l’opium dans le monde chinois, le narrateur le décrit en tant que poison, un poison qui ne sert qu’à attirer du profit aux autres, ces autres qui ne se soucient à aucun moment de l’état de santé des consommateurs. Le narrateur le décrit en tant qu’horreur «[…]  look upon with abhorrence ! » (P.2 L11-12).

Il demande alors à la reine de cesser tout trafic d’opium dans leur pays, il n’oublie pas de mentionner qu’en Angleterre la vente et la consommation d’opium est illégale ce qui prouve qu’ils en connaissent les répercutions causés sur les acquéreurs. En rajoutant que s’ils ne le faisaient pas chez eux pourquoi iraient ils exporter leur poison si ce n’est pour un commerce unilatéral.

On peut sentir dans cette lettre une certaine détresse, la présence de la ponctuation exclamative répétée en dit beaucoup sur l’état alarmiste des dirigeants des provinces chinoises. La Chine a du mal à gérer le commerce venant de l’étranger. Les dirigeants ne savent pas comment réagir face à ce commerce qui grandit chaque jour. Ce qui pousse ces mêmes dirigeants à envoyer une simple lettre de demande qu’on ressent comme une tentative ultime pour arranger la situation du pays. Cette tentative n’aboutira en rien car un peu plus tard éclate la guerre de l’opium.



Alban BAEZA

1 comment:

  1. Votre commentaire reste à la surface du texte. Vous ne l'analysez pas vraiment. Et vous tendez à surinterpréter avant d'avoir sérieusement examiné le langage du texte et l'argumentation développée par Lin Zexu.

    ReplyDelete