Saturday, October 14, 2017

The Manifesto of the Revolutionary Alliance, 1905

Ce texte est un extrait de «The Manifesto of the Revolutionary Alliance » écrit en 1905, traduit et publié par J. Mason Gentzler en 1977.
Les Chinois, et plus particulièrement ceux issus de la majorité Han, veulent se débarasser des Mandchous et reprendre leurs droits sur leur territoire. A partir des années 1890 des groupes révolutionnaires commencent à voir le jour, par exemple le Xingzhonghui « la société pour le redressement de la Chine » fondé par Sun Yat-sen à Honolulu en 1894 ou encore le Huaxinghui « la société pour faire revivre la Chine ». La fusion de ces dernières ainsi qu'avec d'autres sociétés secrètes révolutionnaires donnera naissance au Tongmenghui (« Ligue jurée»), société secrète fondée en 1905 par Sun Yat-sen et Song Jiaoren à Tokyo. Trois grands principes sont adoptés par ces révolutionnaires : Nationalisme (lutter contre la domination mandchoue et contre l'impérialisme étranger, et ainsi « rendre la Chine aux Chinois »), démocratie (fondation d'une république), et socialisme (redistribution équitable des terres au peuple). Le but n'est pas seulement de réformer le pays, mais de fonder une république et par la même occasion changer l'ordre social. Peu à peu l'agitation révolutionnaire gagne la diaspora chinoise, notamment en Malaisie et aux Etats Unis, et une collecte de fonds sera mise en place.
En 1905, année de rédaction du manifeste, un conflit de nationalisation de chemins de fer entraîne plusieurs manifestations, qui seront violemment réprimées, ce qui mènera à une radicalisation de la contestation. La nomination d'un nouveau gouvernement composé principalement de Mandchous et des catastrophes naturelles finiront de convaincre le peuple que l'empereur a perdu son mandat du ciel. Petit à petit plusieurs grandes villes et provinces vont faire sécession et déclarer leur indépendance. Le 1er janvier 1912, Sun Yat-sen proclame la République de Chine, et assume le rôle de président provisoire, Nankin devient la capitale. Le 12 février 1912, un édit impérial annonçant l'abdication de l'empereur fut publié, mettant un terme à la dynastie Qing, et à plus de 3000 ans d'Empire. Le Tongmenghui fusionna en août 1912 avec d'autres mouvements nationalistes pour former un nouveau parti, le Guomingdang.

1 comment:

  1. Vous racontez l'histoire en bref de la révolution de 1911, mais vus ne traitez pas vraiment du texte. Attention au vocabulaire employé: "socialisme" (c'est une projection a posteriori). Par ailleurs l'empire n'a pas duré 3000 ans.

    ReplyDelete