Friday, November 10, 2017

Ce texte est un texte intitulé Les Trois Principes du Peuple écrit par Sun Yat-sen en 1924. Il fut traduit par Dun Jen Li dans son ouvrage The Road to Communism: China Since 1912 en 1969. Dans cet écrit Sun Yat-sen s’adresse au peuple chinois et énonce ses « trois grands principes » dans le but d’amener à des modifications dans la société et les institutions chinoise. L’argumentation de Sun Yat-sen se divise en 3 parties correspondant à ses trois principes: le nationalisme, la démocratie et les moyens de subsistance du peuple. 
Le premier paragraphe comme son nom l’indique traite du nationalisme chinois. Dans cette partie l’auteur lance un appel au peuple chinois en leur demandant de retrouver leur nationalisme dit « perdu » afin de légitimer et de soutenir leur pays: la Chine. Pour lui la Chine est exploitée par l’occident. La cause de cet esclavagisme serait selon lui la signature des traités inégaux qui offriraient aux puissances occidentales c’est à dire la France, le Royaume Unis, l’Allemagne et les Etats-Unis un pouvoir en Chine. Pouvoir qui ferait de la Chine un pays esclave. Sun lance cette appel dans le but de restaurer le pouvoir de la Chine en état souverain, ce qui la mettrait sur un pied d’égalité avec l’occident. Le deuxième paragraphe traite de la notion de démocratie. Sun Yat-sen souhaite faire de la Chine un état démocratique ou l’ égalité et le droit de vote existeraient. Le droit de référendum est également exprimé, il souhaite également la division des pouvoirs en différentes institutions. Son projet est de faire de la Chine un état démocratique où le pouvoir ne serait pas aux mains de certaines personnes mais aux mains de tous et même du peuple, souvent lésé. Le dernier paragraphe lui traite du gagne-pain de la population. Sun Yat-sen évoque des progrès sociaux. Il est clairement conscient de l’inégalité de richesse qui pèse sur les différentes classes sociales, les chinois dits « pauvres » et les « extrêmement pauvres ». Il souhaite gommer ses différences en facilitant l’accès à la propriété, ce qui permettrait aux agriculteurs de cultiver leurs propres terres et de ne pas reverser un salaire à un potentiel propriétaire. Il évoque également une question économique qui est la protection de l’industrie chinoise. En protégeant l’industrie chinoise envahie par les puissances étrangères, celle-ci grandira et permettra de résoudre les problèmes de moyens de subsistance. 

Ce document permet de nous montrer qu’à l’époque certaines personnes avaient conscience des éléments qui rendaient la Chine esclave des puissances occidentales. Les traités inégaux sont clairement décriés et on aperçoit le désir de changement dans un Chine qui rencontre de nombreux bouleversements et qui souhaite retrouver son envergure et son influence d’antan. 

1 comment:

  1. Votre dernier paragraphe m'interpelle. Admettez-vous la validité et la pertinence des argumens de Sun? Ces principes constituent-ils un programme clair? Ne relevez-vous pas de contradictions? Ne percevez-vous pas l'aspect peut nuancé des propositions et de l'analyse de la situation de la Chine?

    ReplyDelete