Friday, November 24, 2017

Talks at the Yan'an Forum on Literature and Art

Le document étudié s’intitule « Talks at the Yan’an Forum on Literature and Art » donné en 1942 par Mao Zedong. Ce document est un discours donné à Yan’an ou Mao évoque l’enjeu important de la littérature et de l’art en Chine.

Dans cette révolution Mao souhaite mettre en avant la culture. Selon l’auteur l’art doit servir aux idées politiques ainsi qu’à la progression du socialisme. La force militaire ne doit être la seule solution pour vaincre les ennemis, c’est pourquoi il ne faut pas négliger le pouvoir intellectuel. Il dit : «  Il nous faut une armée de la culture ». Cela souligne la forte volonté de Mao Zedong. L’art doit également refléter la vie des travailleurs en effet, grâce au mouvement du 4 Mai 1919 une armée de la culture s’est constituée en Chine et cela a été purement bénéfique car elle a rejeté toutes les anciennes traditions chinoises. Pendant longtemps, le Parti communiste utilisait la chanson, le théâtre et la danse pour attirer la population civile. Or, l’objectif ici est celui d’intégrer la littérature et l’art dans la révolution de manière naturelle. Mao Zedong remarque que les écrivains et artiste révolutionnaires sont de plus en nombreux à Yenan ce qui est favorable pour la Chine à l’inverse du Japon.

Mais pour atteindre ce but, il faut être conscient de trois catégories de personnes : les ennemis, les alliés du front uni et nous mêmes dit-il soit la masse populaire. Nous devons réagir différemment en fonction de la personne que nous avons face à nous, l’attitude doit être différente. Il faut en effet utiliser les mots, la culture, l’intelligence pour dénoncer leurs cruautés et mensonges. Face aux alliés, il faut s’appuyer sur l’union solidaire les remercier lorsque le travail est accompli mais aussi les rappelait à l’ordre lorsqu’ils sont passifs. Mao souhaite combattre contre tous ceux qui s’opposent aux communistes, c’est pourquoi il faut également soutenir notre peuple car eux se battent depuis le début.

Ainsi, le fait d’avoir recours à la culture permettrait une progression pour la Chine dans sa révolution. Dans ce discours, la ville de Yenan est considérée comme l’âge d’or de la littérature.  On suggère l’étude du marxisme-léninisme et l’étude des luttes des classes. Mettre en avant la culture est donc primordial pour Mao Zedong, mais selon lui ce n’est qu’en nouant les liens de chair et de sang avec les masses populaires que l’on pourra créer des œuvres littéraires et artistiques qui prennent profondément racine dans l’histoire. La culture n’est pas seulement destinée à la bourgeoisie et aux élites, c’est ce qu’il souhaite faire changer. Mao appelle à créer de meilleurs ouvrages au service du peuple et du socialisme. Ainsi, la culture est un pas en avant vers la modernisation et la révolution pour la Chine.



1 comment:

  1. Vous n'avez pas pris la mesure des enjeux, ni des implications de ce texte.

    ReplyDelete