Saturday, November 25, 2017

Talks at the Yenan Forum on Literature and Art, Mao Zedong 1942

Le texte étudié est un extrait de « Talks at the Yan'an Forum on Literature and Art ». C’est une traduction française d’un discours donné par Mao Zedong en mai 1942 à Yan’an. Dans ce texte il explique les enjeux de la littérature et des arts et à qui ces activités s’adressent.

Dans son discours Mao Zedong revient sur un sujet qui pour certains est déjà résolu depuis Lénine, la littérature et les arts. A qui s’adressent-ils ? Bien évidemment pour lui la littérature et les arts s’adressent « à la masse populaire ». A la différence des « camarades » anti-japonais la question n’est pas encore résolu pour lui. Les arts et la littérature doivent être mis au service du prolétariat, fait par le peuple pour le peuple. Ces pratiques sont là pour aider la masse populaire dans « sa grande lutte pour la libération ». Les principaux acteurs, « écrivains, artistes, et autres travailleurs littéraires et artistiques participant […] se consacrent de toutes leurs forces à l’œuvre commune. A travers ces mots Mao Zedong donne à ses auditeurs la réponse principale mais cette réponse l’emmène à évoquer deux autres thèmes. Le premier est celui des arts traditionnels, il est nécessaire de garder les « meilleures traditions de la littérature et de l’art chinois, il ne faut pas négliger les formes littéraires et artistiques du passé. Il suffit de les « moderniser » les « refaçonner » pour qu’elles deviennent à leur tour au service de la masse populaire.
Cependant il faut faire attention car il existe aussi des arts qui sont au service des « exploiteurs et oppresseurs ». Les personnes qu’il qualifie de tels sont les personnes issues de la bourgeoisie. Ces personnes aux idées féodales et contre le prolétariat. Pour lui ces arts n’ont que pour but la mise en avant de l’impérialisme et est contre l’art que Mao Zedong veut diffuser. Il veut rentrer dans une nouvelle ère culturelle anti impérialiste et antiféodale pour le prolétariat.

Dans cet extrait de son discours il est possible de ressentir l’envie de Mao Zedong de mettre en place une ère culturelle afin de promouvoir « la masse populaire ». Des arts accessibles à tous et fait par tous. Il s’adresse à la génération d’intellectuelle qui à travers la littérature et les arts pourront à nouveau « éprouver mille peines et difficultés et [ont] influencé les masses par leur action et par leurs œuvres » à leur tour comme l’ont fait « les camarades » actif pendant la Guerre de Résistance. Mais on peut se demander si cette volonté n’est tous simplement pas pour pouvoir répandre sa propagande dans tous les domaines et que même les intellectuels ne puissent pas remettre en cause sa pensée. En effet ils seront déjà « formater » dans tous les arts pour adhérer à Mao Zedong et son idéologie.  

1 comment:

  1. Vous aboutissez à une conclusion qui pouvait vous servir dans la lecture du texte. Ce n'est pas un texte anodin. Il définit la manière dont le PCC envisage la place de l'art et de la littérature. Il énonce des critères. Ces points sont centraux au texte.

    ReplyDelete