Tuesday, October 25, 2016

SIN 14-4 Chinois Classique: Glossaire, entraide


Chères camarades (de ce que j’ai pu voir sur le site) je voulais partager avec vous ce Glossaire. J’ai mis quelques heures à le compiler et si je peux vous épargner ce pénible travail… c’est avec plaisir !
Il comporte toutes les entrées des textes que nous allons étudier en « Chinois classique »Sin 14-4. (plus de 150) Tout est tirée du Grand RICCI.

Voila un exemple :

Ér 
1.      Particule indiquant une modalité par la concomitance de deux actions ou états
2.      Particule indiquant un enchainement dans le temps ou une conséquence
Ex : 马惊而驰 : ma jing er chi : le cheval, effrayé, s’enfuit
3.      Ou indiquant une continuation : et , encore, puis ensuite
学而时习 : xue er shi xi zhi : étudier (la sagesse) et s’y exercer en tout temps
4.      Particule équivalent à yi indiquant la continuation dans la direction prise : à partir de , en allant vers
5.      Même si déjà (… à plus forte raison)
6.      Particule finale ou euphonique

ěr
1.      Oreille. Entendre dire
2.      Anse, Oreille d’un vase ou chaudron
3.      Ce qui occupe une place latérale comme les oreilles exemple porte, chambre ou pièce latérale
fǔ 
1.      Incliner la tête, tenir la tête baissée, regarder vers le bas
2.      Regarder un subordonné avec bienveillance, condescendre à, daigner.
3.      Se baisser, se prosterner, se recroqueviller
1.      Adulte ‘en age de service militaire)
2.      Homme ( par opposition à femme)
3.      Mari
4.      Homme instruit, lettré
5.      Chef de famille qui est alloué à cultiver une terre, cultiver
Fùmǔ父母
1.      Fu pàre paternel 
2.      Mu mere, maternel
3.      Les parents
gǎi
1.      Changer, modifier
2.      Reformer, corriger

il vous permettra je l’espère d’étudier avec un peu plus de faciliter les textes de Confucius et les ailes du Yi.
Si vous êtes intéressées contactez-moi et je vous l’envois.
Je vous souhaite à toutes une bonne continuation dans vos études, et espère que nous aurons le plaisir de nous rencontrer à mon retour en Décembre.
C’est avec un sourire aux lèvres que je prends contact avec vous, et espère sincèrement que nous réussirons , ensemble, notre licence.
Accrochons, nous !!

Salutations
Nico

PS : Mr Henriot je m’excuse de m’être permis d’utiliser le blog sans vous en avoir fait part. N’ayant pas d’autre moyen de contacter mes camarades… j’espère que vous comprendrez. Si toute fois il en était autrement je vous prie de m’en informer. Je supprimerai le poste. Bien à vous. Nicolas

TRAVAIL COMPLEMENTAIRE: Chiang Ching-kuo


Ouvrage traduit en chinois

-        Non simplifié :


  • [蔣經國傳 (2009新版) 陶涵 / 林添貴 / 時報出版, NT$390].
-        Simplifié :

  • 蒋经国传 / 林添贵 / 华文出版社, 2016, 48].

Biographies écrites par Jay Taylor :






  • -        Chiang Kai-shek : The Generalissimo. Chiang Kai-shek and the Struggle for Modern China, Cambridge, Harvard University Press, 2009, xiii + 722p. 


Note sur le travail éditorial de la maison d’édition René Viénet ; la bibliothèque Formosane

La biographie de Chiang Ching-Kuo Le fils du Généralissimo s’inscrit dans le travail éditorial de la maison d’édition René Viénet.  En effet ayant déjà publié deux autres ouvrages sur l’histoire de Taiwan, ils enrichissent aujourd’hui leur collection de la bibliothèque formosane avec la traduction de l’admirable travail de Jay Taylor.


  • -        Chiang Ching-Kuo Le fils du Généralissimo par Jay Taylor. Traduction : Pierre Mallet [Bibliothèque Formosane, Éditions René Viénet : dépôt légal mars 2016, 515 p 30T. ISBN : 978-2-84983-026-0]
  • -        Le goût de la liberté Peng Ming-min 彭明敏Traducteur : Pierre Malle [Bibliothèque Formosane, Éditions René Viénet : dépôt légal mars 2011.ISBN : 9782849830031]


  • -        Formose trahie : George Kerr, Traducteur : Pierre Mallet , [Bibliothèque Formosane, Éditions René Viénet : dépôt légal mars 2012, ISBN : 9782849830000]


Différents compte rendu :



  • Lettre de Taiwan: https://lettresdetaiwan.com/2016/05/16/tsai-ing-wen-et-lombre-de-chiang-ching-kuo/
  • http://www.questionchine.net/chiang-ching-kuo-le-fils-du-generalissimo

  • http://www.causeur.fr/chiang-chingkuo-taiwan-chine-37722.html

  • http://www.jstor.org/stable/3451078?seq=1#page_scan_tab_content

    Pigeonnier : Présentation de Pierre-Yves Baubry  

    - Présente Jay Taylor comme un simple journaliste     

    - Dit s’être renseigné auprès de 4 éditeurs pour savoir pourquoi il n’y a aucune biographie de référence en chinois : cf. photos bibliothèque

 

Recherches personnelles et photos :

 

La question de paternité :


  • Entretien Stéphane Corcuff directeur CEFC Taipei: 

     A l’occasion d’un colloque du CEFC, le directeur Stéphane Corcuff m’a confié que Wego Chiang avant sa mort en 1997, avait confirmé que Ching-kuo n’était pas plus que lui le fils de CKS, mais était l’enfant de sa première femme, adopté par lui.
  •  En recherche du journal qui avait révélé l’information.